Les Faiseurs d'Histoire

Plongez dans l'Archive! Ce grand recueil contenant l'Histoire de ceux qui ont forgé notre monde au travers des mythes qui nous entourent.
 
AccueilCalendrierGaleriePublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mana Hawk - Entre deux coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antares
Grand Manitou
Grand Manitou
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 25
Localisation : Partout

MessageSujet: Mana Hawk - Entre deux coeurs   Lun 28 Aoû - 0:03

Mana Antares Hawk Dumbledore Snape
ft. Mana A.H.D Snape de AntaresSoul

Âge : 23 ans (sur le dessin)
Situation conjugale : Célibataire
Situation familiale : TRES compliquée. Un père adoptif décédé, une mère psychopathe, deux pères biologiques...
Métier/études : Elève à Poudlard, maison Gryffondor
Caractère

Curieuse enfant que Mana. Lors de sa répartition, le Choixpeau eut fort à faire pour décider d’où la diriger, car sa mentalité aussi complexe qu’adorable eut le don de perturber l’artefact.

Comme son père, Adam Hawk, Mana a hérité de quelques traits de caractère qui auraient pût la mener à Serdaigle. C’est une jeune fille avide de connaissances, qui préfère passer la majorité de son temps libre à lire et apprendre nouvelles choses. Posée et calme, elle a une notion profonde de respect envers ses aînés et ses professeurs, tant qu’on ne lui manque pas de respect ou qu’on n’essaie pas de s’en prendre à ses amis.
Au coude à coude avec Hermione Granger, d’un point de vue intelligence, elle n’a cependant pas ce besoin de montrer son savoir, jugeant que la sagesse est de le distiller au moment opportun.

Contrairement à sa mère, Mana n’est pas vantarde et orgueilleuse. Oh, elle a sa petite fierté et apprécie qu’on reconnaisse son travail, mais elle n’est pas de ceux qui jubilent en cas de félicitations.
En revanche, elle est très ambitieuse et vise le sommet, quitte à changer de trajet en cours de route, elle ne se contentera pas d’un simple emploi. C’est soit Auror, soit Professeur, soit Chasseuse de Reliques comme un de ses modèles.
Rusée et roublarde, elle n’hésite pas à utiliser quelques stratagèmes pour parvenir à ses fins, comme utiliser un livre trafiqué, ou se faufiler partout dans l’école la nuit malgré les interdictions. Les règlements sont faits pour être respectés, mais aussi détournés lorsqu’il s’agit de faire ce qui est juste. De belles qualités pour un Serpentard, non?

Et de l’autre côté, notre tête rousse est du genre courageuse, ne rechignant pas aux tâches ingrates et n’ayant aucun scrupule à foncer dans le tas si c’est pour aider ses amis. Les amis, c’est comme la famille et il faut en prendre soin, le pourquoi elle veille sur eux à la manière d’une sœur. Sa loyauté sans faille ne l’empêche pas de cacher certaines choses sur elle qui pourraient faire froid dans le dos de ses proches, mais jamais elle ne les trahirait, préférant subir mille sévices plutôt que d’envisager de leur tourner le dos.

Mais ce qui fait la force de Mana, c’est ce petit surnom que lui a donné Rémus Lupin… ‘Petit Patronus’. En effet, la demoiselle possède l’étrange capacité d’apaiser ceux qui se trouvent à ses côtés. Sa façon de raisonner et sa douceur naturelle font d’elle une source de sourire et de réconfort. Elle ne se décourage pour ainsi dire jamais et aime galvaniser et encourager les autres. Elle possède une force d’esprit et une malice qui se retrouve dans ses gestes, une âme enfantine qui apprend à mûrir pour un jour devenir… une femme d’exception.

Peu de personnes savent lire derrière un masque, mais Mana est, tout au fond, une enfant malheureuse, terrifiée à l’idée d’être aux côtés de sa mère et terrorisée par les Détraqueurs qui ont un effet dramatique sur elle. Les cauchemars sont fréquents, les crises d’angoisse encore plus, et dans ces moments-là, rares sont ceux qui peuvent comprendre et la calmer.
À part peut-être un professeur envers qui elle a plus que du respect et qui lui permet de voir un avenir…

Physique

-Premier coup d’oeil-

Enfant, Mana était comme les autres. Enfin, presque. Elle a le teint clair, mais pas blafard, unvisage doux et souriant, de jolies petites oreilles qui se relèvent très légèrement en pointe, un petit grain de beauté sous l’oeil gauche… Parlons-en, de ses yeux. Grands et dorés! De l’or liquide coule dans ses iris, pétillants d’une malice sans borne et d’un désir d’apprendre. Pourtant, ils peuvent mettre mal à l’aise, chose tout à fait normal, quand un des iris est plus foncé que l’autre. Pourquoi? Mystère. C’est l’une des raisons pour lesquelles elle laisse tout le temps ses cheveux pendre dans son dos et cacher une partie de son visage. Une longue, très longue tignasse d’un roux éclatant, dont les mèches n’en font qu’à leur guise en volant dans tout les sens.

Malgré tout, fière de son originalité naturelle, Mana a poussé le vice dans sa tenue vestimentaire, ce qui n’est pas peu dire.
Refusant l’uniforme standard, elle porte un pantalon sur des bottines (plates qui deviendront des talons), une chemise blanche à manches légèrement évasées, et un gilet de serveur au blason de sa maison. Car Mana est une Gryffondor, et si au début elle en avait un peu honte, elle a très vite appris à en faire sa plus grande fierté… Jusqu’à aborder l’écharpe rouge et or dans ses cheveux pour tenir ses mèches hors de ses yeux qu’elle exhibe à présent au regard de tous.

-Incident de parcours-

C’est lors de sa première année à Poudlard que Mana vit son physique changer. Alors qu’elle assistait à son cours de potions, un élève s’est amusé à inverser sa fiole et celle de Mana alors qu’elle préparait une mixture parfaite. Malheureusement, en utilisant l’autre fiole, le mélange lui explosa au visage et opéra quelques changements que seul le Maître des Potions eu l’occasion de voir. Les yeux de Mana passaient au bleu, en gardant tout de même une différence de teinte, puis noirs… Ses cheveux étaient devenus noirs de nuit, et une longue mèche s’était blanchie. Quelques secondes après, à part la mèche blanchie, tout redevint comme avant… Enfin presque. La pointe des cheveux de Mana restera noire, et sa tignasse aura tendance à noircir lorsqu’elle s’énerve, de même que ses yeux prennent cette teinte bleu lorsque ses émotions sont ultra positives, et ce noir charbon lorsque la colère l’emporte. Cette mèche argentée, elle la portera comme un trophée, la tressant pour qu’elle soit toujours séparée du reste. Le signe que personne n’est parfait, mais que parfois, un accident peu avoir du bon.

-Accident d’été-

A treize ans, Mana voit son corps changer pour la seconde fois. Outre la puberté, elle portera des vêtements plus couvrants afin de protéger ses bras, ses mains et sa nuque. La raison? De nombreuses griffures, des coups et blessures reçues pendant l’été 1993, qui lui feront avoir honte de son corps et lui donneront plus envie de se cacher qu’autre chose. Depuis cette année là, le noir sera plus présent dans ses cheveux, et ses yeux garderont résolument cette couleur bleue oscillante vers le noir quand l’émotion l’emporte.
Niveau bijoux, elle recevra de la part d’une Animagus un pendentif à la pierre bleue qui la protégera en cas de problèmes, et surtout, qui lui permettra d’utiliser la magie où qu’elle soit sans se faire repérer, ainsi qu’une écharpe aux couleurs de Serpentard qu’elle gardera accroché à sa hanche en permanence.

-Au bout de tout-

C’est aux alentours de son seizième anniversaire que Mana subit son avant-dernière transformation. Après une retenue particulièrement sanglante où elle fut forcée d’écrire avec une Plume de Paon Blanc, le bras gauche de Mana sera complètement lacéré et les nerfs trop endommagés pour être réparables. Afin de limiter la souffrance, les personnes en charge de ses soins prendront la lourde décision de tuer son bras pour qu’elle ne ressente plus rien. Pour éviter que son bras ne ballotte partout, alors, elle utilisera un harnais pour le tenir en place, et portera sa cape sur le côté pour cacher son membre mort aux autres élèves. Cependant, elle perdra l’utilisation de sa baguette pour apprendre le maniement de la magie sans aucun support.
Elle recevra également un pendentif au symbole de l’oeil de Râ, et ayant été coupés par une Ombrage furieuse, Mana portera ses cheveux courts avec de longues mèches blanches pendant dans son dos.

-Mana Dumbledore Snape-

1997 marque les derniers changement. Agressée par des Mangemorts, Mana sortira péniblement en vie avec de nouvelles cicatrices sur le corps, dont sur le visage. Trois marques qui partent de sa mâchoire gauche jusqu’au nez. Elle laissera ses cheveux totalement noirs, plus longs aussi, et continuera à les nouer avec son écharpe de Gryffondor, celle de Serpentard se trouvant à sa taille comme ceinture.
Après la bataille de Poudlard, elle héritera d’une nouvelle baguette, et pas des moindres...


Histoire


-Petit monstre-

31 octobre 1980, en périphérie de Londres. C’est dans une villa reculée de la route que commence notre histoire, alors qu’à la lumière des chandeliers s’ouvrait une nouvelle vie. Andromeda Narwenn, membre du Ministère de la Magie, donnait naissance à un enfant qu’elle avait à peine senti pendant sa grossesse, et qu’elle avait à peine prit en considération en continuant à travailler malgré les recommandations des médecins.
Adam Hawk était aux anges, tenant dans ses bras sa petite fille qu’il nomma Mana. Elle était pour lui la plus belle création du monde et représentait toute sa foi dans l’avenir. Le médecin jugea l’enfant en excellente santé, et n’eut aucun doute sur le fait que ce serait une petite battante. Lorsqu’il quitta la demeure, Andromeda demanda à voir la petite, sans pour autant la prendre dans ses bras. Elle avait la peau légèrement halée, un petit duvet noir sur le haut du crâne, et lorsqu’elle ouvrit les yeux, ce fut le choc. Elle avait les yeux d’un bleu pur, reflets argentés se mêlant à l’azur dans un pétillement doux, mais avec l’iris gauche plus foncé. Alors qu’Adam était parti raccompagner le médecin, Andromeda attrapa alors sa baguette magique, et la pointa sur les yeux de l’enfant, changeant le noir de ses cheveux en roux, et ce bleu qu’elle haïssait tant en l’or de ceux de son époux, afin que personne ne sache qu’il n’en était pas le père.
Mana, comme nom? Pourquoi donner un nom à l’enfant d’un monstre? Voilà le nom qu’elle lui donnerait… Petit Monstre.

-Entre deux cœurs-

La petite Mana grandissait bien, toujours aussi calme et gentille. Adam veillait à ce qu’elle ne manque de rien, la nourrissant en l’absence de sa mère qui avait repris très vite sa lourde besogne, la confiant à un ami pour qu’il veille sur elle pendant qu’il partait travailler et faisant en sorte à commencer très tôt son éducation. Il n’avait pas besoin de se forcer, dès qu’elle fut en âge de comprendre, Mana l’écoutait avec une passion dans le regard qui lui donnait un air adorable. Elle devint polie, s’intéressa à la magie de son père et à ce qu’il faisait, lisait beaucoup et aimait à faire danser de petites vagues de lumière qu’elle formait sans le vouloir. Oh, Adam en était bien fier, de sa petite fille. Elle semblait avoir une prédisposition à l’apprentissage et une passion pour son monde qui lui réchauffait le cœur. Aucun doute qu’en temps voulu, elle deviendrait une adorable, mais redoutable petite sorcière.

Mais Adam ne connaissait pas le revers de la médaille. À chaque fois qu’il partait en mission et qu’Androméda restait chez eux, elle ne s’occupait presque pas de sa fille, lui laissant juste à manger et la confinant dans sa chambre. Elle ne lui témoignait aucune attention, aucune affection, rien que du déni, du dégoût. Mana n’avait pas le droit de lui parler, encore moins d’aller dans son bureau, et surtout, l’interdiction d’en parler à son père. Andromeda recevait souvent la visite d’une amie d’école, Dolores Ombrage. Une autre employée du Ministère qui semblait prendre un petit plaisir à se moquer de Mana avec sa mère et l’appela aussi ‘Petit Monstre’, sans pour autant savoir la raison. Sa mère émit alors le souhait que jamais elle ne reçoive sa lettre, pour éviter qu’elle ne devienne problématique.
À 6 ans, Mana comprit qu’elle allait grandir entre deux personnes opposées, et à 9 ans, elle comprit qu’il valait mieux faire profil bas et montrer un visage différent dépendant de qui était avec elle.

-La Lettre de l’Avenir-
Juillet 1991.
Alors âgée de onze ans, Mana reçoit ce qui sera pour elle la plus grande des fiertés: une lettre l’informant qu’elle est acceptée en tant qu’étudiante à Poudlard, la plus célèbre des écoles de sorcellerie. Ce jour-là éclata alors une dispute sans pareille entre Adam et Androméda. Le couple étant sur la dérive depuis qu’Adam a découvert le comment se comportait son épouse envers son enfant, cette lettre mit le feu aux poudres et jamais Mana n’avait autant entendu hurler au sein de la maison. Sa mère refusait de la laisser partir à l’école, disant qu’elle ne saurait la surveiller si elle y va, Adam insistait pour qu’elle y aille, que ça lui permettrait de contrôler ses pouvoirs, de se faire enfin des amis. Et elle, petite Mana, n’avait pas son mot à dire.
Elle préféra se terrer dans sa chambre, rester dans son lit sans peluches (elle n’eut ni peluche, ni poupée pour jouer, durant toute son enfance) à lire et relire son histoire préférée pour faire passer le temps.

Deux heures plus tard, Adam vint la voir. Androméda avait fini par céder face à l’insistance et à la protection de l’Auror, mais il devait financer tout ce barda seul. Rien qui ne soit impossible pour lui qui fit la promesse à sa fille de la mener jusqu’à la voie 9 ¾, et de lui montrer la voie jusqu’à l’école où elle pourrait forger son destin. Quelque chose chez Adam semblait dire qu’il était préférable que Mana soit loin de la maison. Elle y serait en sécurité, il en était sûr. Après-tout, l’un des plus grands sorciers que le monde ait porté se trouvait à Poudlard, que pouvait-il arriver à son enfant, si Albus Dumbledore était dans les parages?

Ce fut donc le cœur en joie que Mana fit ses premiers pas sur le Chemin de Traverse. Elle découvrit tant de choses, entre le marchand d’accessoires de Quidditch (Adam eu un rire en disant que si sa fille devait y jouer, elle serait sans doute Batteuse ou Attrapeur), l’animalerie et les autres magasins… Madame Guipure la couturière lui prépara des tenues sur mesure en riant d’entendre Mana dire qu’elle ne voulait pas d’une jupe. ‘Tu me rappelles une petite fille qui restait en pantalon et en gilet’, lui avait-elle dit en faisant la même tenue qu’à cette fille.
Mana passa chez Ollivander’s, où elle reçu sa baguette magique. 20cm, hêtre blanc, plume de phénix puissante pour les enchantements, mais qui ne reconnaîtrait que la main maître de Mana. Cette dernière étant gauchère, Ollivander lui conseilla de prendre soin de sa main, sans quoi elle perdrait l’usage de sa baguette.

L’enfant compta les jours jusqu’à la rentrée, lisait ses manuels avec ferveur. Elle se prit de passion pour le manuel des potions, semblant déjà apprendre par coeur les mystères des décoctions… Adam vint la trouver la veille de son départ, pour lui offrir son ultime cadeau. Il lui présenta un rongeur, un petit octodon au poil brun et blanc. Ce rongeur, disait-il, la protégerait et lui tiendrait compagnie partout où elle ira. Puisqu’elle n’avait pas eu de peluches, donc rien à emporter avec elle à Poudlard, il lui offrait cet animal pour ne pas qu’elle se sente seule. Ça et Hayden le faucon, pour qu’elle puisse lui envoyer du courrier même quand il est en mission.
Il lui annonça également qu’il ne saurait la conduire à la gare pour son départ à l’école, qu’elle aura à prendre le bus pour s’y rendre toute seule et partir pour de nouvelles aventures là où il a fait sa jeunesse.

Triste et confiante à la fois, Mana comprit qu’il ne fallait pas compter sur sa mère, mais que compter sur soi n’était pas une mauvaise chose non plus.
Ajoutant à ça une parole de son père, elle foncerait tête baissée dans cette voie qu’elle tracerait en suivant son coeur.
Après tout, comme l’a dit Adam… Elle découvrirait plus d’un mystère l’entourant, en allant à Poudlard.

Un peu de vous

PUF : Akagami
Prénom : /
Âge : 25 ans
Un peu plus de vous : Valhar Morghulis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://historymaker.forumactif.com
 
Mana Hawk - Entre deux coeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre deux ciels
» joint entre deux pièces sur kit moto
» Pont de l'entre deux : 2 points de vue
» Michel Entre Deux Feux
» [ABC Studios] Ghost Whisperer - Mélinda Entre Deux Mondes (2005-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Faiseurs d'Histoire :: DOUANE :: Registre :: Fiches validées-
Sauter vers: